Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Emmanuel Macron se veut confiant dans l'économie





Le 25 Novembre 2015, par

Emmanuel Macron ne veut pas s'engager sur une estimation de l'impact des attentats qui ont ensanglanté Paris. Toutefois, le ministre de l'Économie se veut volontariste.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Un « retour à la normale » est ainsi en cours, selon lui. En déplacement à La Défense, Emmanuel Macron l'assure : « L'activité économique a souffert les premiers jours mais le retour à la normale est en cours ». Le coup porté à l'économie a été rude : l'activité a fléchi de 30% après les attentats à Paris (de 20% environ dans le reste de la France). Désormais, la tendance se situe entre -13% et -15%.

Les secteurs les plus touchés sont l'hôtellerie à Paris avec une baisse d'activité qui a pu aller jusqu'à 50%, tandis que les restaurateurs ont accusé un recul sévère de 40%. Quant aux salles de spectacles, ce sont des baisses d'activités très importantes, qui se situent entre 75 et 80%.

« Des mesures de sécurité ont été prises à la fois aux abords et aux entrées des centres commerciaux. Toutes les entrées sont contrôlées, il y a une mobilisation de tous les acteurs », a souligné le ministre, en rappelant aussi les réponses d'accompagnement aux entreprises qui ont été prises. Emmanuel Macron se veut confiant, avec la période des fêtes qui approche. La croissance française pourrait être amputée de 0,1 point de PIB, ce qui représente 2 milliards d'euros de manque à gagner.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook