Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Emmanuel Macron veut attirer les entrepreneurs innovants





Le 18 Juin 2017, par

Faire de la France une « start-up nation », c'était une des promesses du candidat Emmanuel Macron. Maintenant que l'ex-ministre de l'Économie est devenu président de la République, il a mis des actes derrière les mots.


C'est à l'occasion du salon Viva Technology, qui s'est tenu à Paris cette semaine, que le locataire de l'Élysée a décliné sa vision de la nation « start-up » qu'il appelle de ses vœux. Il convient tout d'abord de changer les mentalités : l'échec n'est pas un drame, au contraire, il nourrit l'expérience de l'entrepreneur, et il doit lui permettre de rebondir. 

En France, on aime l'entrepreneur, a déclaré Emmanuel Macron, mais « à condition qu’il ne réussisse pas trop bien ou sinon on le jalouse, on le stigmatise et à la fin on le fiscalise et là, c’est terminé ». Parmi les mesures qu'il veut mettre en place, on trouve la fin de l'ISF dans la prochaine loi de finances programmée cet automne pour ceux qui investissent dans des entreprises hors immobilier, un prélèvement forfaitaire (30%) sur le capital afin de « faire vivre notre système tout en restant attractif », création d'un fonds pour l'innovation doté de 10 milliards d'euros.

Pour attirer les entrepreneurs innovants du monde entier, un visa de travail de quatre ans, le « French tech visa », leur sera proposé. Plus près des Français, Emmanuel Macron veut également que toutes les procédures administratives puissent être réalisées en ligne d'ici la fin de son quinquennat, en 2022.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook