Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En 2020, la fin de la déclaration de revenus pour des millions de Français





Le 21 Juillet 2019, par La rédaction

Après le prélèvement à la source, Bercy va inaugurer un autre grand changement dans la manière dont les Français vivent l'impôt : la disparition de la déclaration de revenus est programmée pour 2020 pour un bon nombre de foyers fiscaux.


C'est Gérald Darmanin, déjà en première ligne pour la mise en place du prélèvement à la source, qui l'annonce dans le Journal du Dimanche : la fin de la déclaration de revenus pour 12 millions de foyers fiscaux. « Une énorme simplification pour les Français », vante le ministre de l'Action et des Comptes publics, car « c'est toujours fastidieux de faire sa déclaration de revenus ». Dans le détail, les contribuables qui n'ont pas modifié leur déclaration de revenus en 2019 — préremplie par le fisc — ne recevront pas de déclaration l'année prochaine.

À la place, ils obtiendront un document récapitulatif de leur situation fiscale. Et s'il y a eu des modifications d'une année sur l'autre, il faudra à ces contribuables en prévenir l'administration fiscale. Mais sans changement par rapport à la situation de 2019, alors il n'y aura aucune démarche spécifique à accomplir. De quoi simplifier un peu plus la vie des contribuables… Pour tous les autres, la disparition de la déclaration de revenus devrait être effective d'ici trois à quatre ans, promet le ministre.

Le prélèvement de l'impôt sur le revenu à la source a été une affaire rondement menée. Mis en œuvre au 1er janvier 2019, la mesure a permis d'augmenter le taux de recouvrement à 98,5%, contre 95% avec l'ancien système. Gérald Darmanin s'en réjouit : « Nous avons récupéré des recettes fiscales supérieures à ce que l'on imaginait. Non pas, pour la première fois dans l'histoire du budget, en augmentant l'impôt, mais en faisant payer ceux des Français qui, par fraude ou par phobie des formalités, ne s'en acquittaient pas ».



Tags : impôts

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook