Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En Belgique, Mobistar devient Orange





Le 4 Mai 2016, par

Disparition remarquée en Belgique : la marque Mobistar s’efface en effet au profit d’Orange. Les actionnaires d l’opérateur en ont décidé ainsi en ce 4 mai, ce qui marque un nouveau pas vers une transition complète vers la marque de la maison-mère.


Mobistar s’appellera donc Orange Belgium, en vertu d’un processus de transition opérée pour mieux coller avec la stratégie d’harmonisation voulue par le groupe français. Le calendrier a été fixé : le site internet va basculer vers l’adresse orange.be à partir du 8 mai, puis le lendemain, l’action Mobistar va changer de mnémonique ; elle passera de MOBB à OBEL.

Orange va orchestrer une campagne de communication massive pour faire connaître le changement de nom de Mobistar aux consommateurs belges à partir du 10 mai. Tout cela va s’accompagner du déploiement de la nouvelle marque chez les détaillants et dans le réseau de points de vente.

Orange procède à une réunification de sa marque partout où cela est possible. La croissance de l’opérateur provient surtout des pays où il est implanté, en dehors de la France où les affaires sont plus difficiles.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : orange

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"









Rss
Twitter
Facebook