Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En Europe, les frais d'itinérance disparaitront dans deux années





Le 27 Octobre 2015, par

Les frais d'itinérance entre les États membres de l'Union européenne seront du passé à partir de juin 2017. Le Parlement européen a adopté définitivement cette mesure au bénéfice des utilisateurs de téléphones mobiles.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
« Cette abolition des frais d'itinérance était attendue depuis longtemps par tous : les citoyens ordinaires, les start-ups, les PME ou encore toutes sortes d'organisations », a annoncé Pilar del Castillo, le rapporteur de ce projet de règlement.

La Commission européenne avait déjà forcé la main des opérateurs du vieux continent pour qu'ils abaissent ces fameux frais d'itinérance, véritable vache à lait du secteur, qui permettent de facturer beaucoup plus cher les minutes d'appels passés par un consommateur entre deux pays, ou l'usage de l'internet mobile dans un autre pays que le sien. Actuellement, le roaming ne peut dépasser les 20 centimes par méga-octet.

Les eurodéputés avaient auparavant émis l'idée d'un arrêt des frais dès 2015, mais les États ont obtenu deux années de grâce afin de laisser le temps aux opérateurs de s'adapter à cette nouvelle donne. Ils auront également la possibilité d'« appliquer une politique d'utilisation raisonnable » pour éviter que les très gros consommateurs de données abusent.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : europe, roaming

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook