Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En achetant Red Hat, IBM procède à son acquisition la plus chère





Le 29 Octobre 2018

IBM a cassé sa tirelire. Le géant des services informatiques va en effet débourser 34 milliards de dollars pour acquérir Red Hat, un éditeur spécialisé dans l'open-source. « Un tournant », pour le groupe.


Jamais IBM n'avait dépensé autant pour acheter une autre entreprise. Red Hat, fondé en 1993, a développé un système d'exploitation, GNU/Linux, basé sur le logiciel open-source et gratuit Linux, qui se destine en particulier aux entreprises. Chemin faisant, Red Hat a atteint le chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars l'an dernier. L'entreprise s'est aussi diversifiée dans le nuage informatique, avec succès. Elle travaille depuis 17 ans avec IBM sur des projets communs. Les deux partenaires approfondissent donc leur relation.

Chez IBM, ce rachat est vécu comme un « tournant » qui change « tout » pour le marché du cloud. Les deux sociétés ont commencé à travailler ensemble au printemps sur le cloud « hybride », qui mêle stockage chez des opérateurs et sur les propres serveurs d'IBM. Un domaine dans lequel le mastodonte américain, accompagné de l'expertise de Red Hat, va devenir un leader incontesté. Il s'agit pour l'entreprise dirigée par Ginni Rometty de trouver des relais de croissance à ses activités historiques de ventes de matériel, de logiciels et de services informatiques.

Le chiffre d'affaires du groupe est d'ailleurs en recul depuis 22 trimestres consécutifs. Il était donc plus que temps pour IBM de faire un pas décisif dans un secteur en pleine croissance. Jim Whitehurst, le PDG de Red Hat, reste en poste : il continuera de diriger les activités de la société qui fonctionnera comme une « entité distincte » au sein d'IBM.



Tags : ibm

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook