Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En dévoilant sa rémunération, Patrick Pouyanné met de l'huile sur le feu





Le 19 Octobre 2022, par Olivier Sancerre

En dévoilant sa rémunération sur les réseaux sociaux, Patrick Pouyanné a voulu jouer le jeu de la transparence. Mais le patron de Total a surtout joué avec le feu alors que le conflit social dans les raffineries se poursuit.


Le patron de Total s'essaie à la transparence

Patrick Pouyanné, le patron de Total, a voulu clore la polémique autour de sa rémunération alors que le mouvement de grève dans les raffineries se poursuit et que le conflit restreint très fortement l'approvisionnement dans les stations service. Le dirigeant a publié sur Twitter un tableau dévoilant le niveau de sa rémunération depuis 2017, ajoutant : « Je suis fatigué de cette accusation de 'm'être augmenté de 52 %' ».

Sauf qu'il s'est probablement tiré une balle dans le pied car ses propres chiffres confirment qu'il s'est bien augmenté de 52% l'an dernier ! En 2021, sa rémunération était de 5,94 millions d'euros, soit 51,7% de plus que l'année précédente. En revanche, il est vrai que sa rémunération avait fortement baissé en 2020, au plus fort de la crise sanitaire.

Une rémunération moindre qu'ailleurs en Europe

Patrick Pouyanné explique avoir « volontairement » réduit son salaire, tandis que la part variable liée aux performances du groupe a elle aussi reculé. Résultat : une rémunération pour 2020 à hauteur de 3,9 millions d'euros (-36,4% par rapport à 2019, où il a encaissé 6,15 millions). « Ce n'est pas moi qui fixe ma rémunération, mais le conseil d'administration de TotalEnergies qui le fixe et les actionnaires qui l'approuvent », rappelle-t-il.

Mais que ce soit 3,9 millions ou 6 millions, ce niveau de rémunération est sans commune mesure avec les salariés des raffineries ou avec n'importe quel Français. Le coup de com' n'a d'ailleurs pas tardé à être utilisé contre le patron de Total. Ce dernier admet que son salaire est élevé, mais « bien moins que celui des autres majors européens et américains ».



Tags : total

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook