Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

En juillet, nouveau recul du chômage dans la catégorie A





Le 26 Août 2020, par François Lapierre

Le chômage a reculé au mois de mai, surtout dans la catégorie A. C'est le troisième mois d'affilée de contraction du nombre de demandeurs d'emplois, selon le ministère du Travail.


Troisième mois de baisse consécutive

Le bilan mensuel de la Dares, la direction des statistiques attachée au ministère du Travail, est rassurant à première vue. Pour le troisième mois consécutif, le chômage a effectivement baissé en juillet de 0,7% pour les trois catégories, et de 4,1% pour la catégorie A (sans aucune activité). Dans ce dernier cas, cela représente 174 300 personnes de moins. Le nombre de chômeurs de cette catégorie demeure toutefois élevé à plus de 4 millions de personnes. Il faut dire que les hausses ont été conséquentes au mois de mars (+7%) et surtout avril (+22%), alors que le confinement battait son plein. En deux mois, le nombre de chômeurs de catégorie A a bondi de 560.000 personnes supplémentaires !

Cette baisse enregistrée en juillet poursuit une tendance positive : en mai, le nombre d'inscrits en catégorie A avait reculé de 149.900, puis de 204.700 au mois de juin. La Dares explique : « Comme en mai et en juin, la diminution du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A s’explique principalement par leur passage en activité réduite, de sorte que le nombre de demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite (B et C) continue d’augmenter (+129 400) ». 

Hausse du chômage à prévoir

Le nombre de chômeurs dans les trois catégories baisse de 44.900 personnes, ce qui représente un recul de 0,7% d'un mois sur l'autre. C'est la première fois depuis le mois de mars que les effectifs de personnes sans emploi se contractent de la sorte. Selon l'organisme, cette baisse intervient dans un contexte de diminution des entrées (-11.500 personnes) et d'une progression des sorties (+62.500). On compte tout de même 6,112 millions de personnes en recherche d'emploi dans ces trois catégories.

Ces résultats semblent confirmer la reprise de l'économie dans son ensemble depuis le déconfinement, mais gare. Les mesures de soutien à l'économie mises en place par le gouvernement vont provoquer une augmentation des plans sociaux et donc, du nombre d'inscriptions à Pôle Emploi. Le gouvernement s'attend à une hausse du nombre de chômeurs comprise entre 800.000 et 1 million de personnes d'ici le printemps prochain.



Tags : chômage

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook