Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Énergie : le régulateur conseille d’économiser pour l’hiver 2022





Le 28 Mars 2022, par Paolo Garoscio

Au lendemain du début du printemps 2022, alors que les températures se réchauffent et que les besoins en énergie vont baisser en France, le régulateur tire la sonnette d’alarme : l’hiver 2022 s’annonce compliqué. La situation géopolitique, avec les sanctions contre la Russie et les contre-sanctions russes, risque de créer des pénuries lors des pics de consommation de l’hiver 2022-2023.


Énergie : prévoir dès maintenant pour éviter le pire

Pixabay/jplenio
Pixabay/jplenio
Jean-François Carenco, président de la Commission de régulation de l’Énergie, n’y va pas par quatre chemins pour décrire la situation et ses craintes. Dans un entretien accordé au journal Les Échos publié le 28 mars 2022, il annonce que l’hiver 2022-2023 pourrait être compliqué sur le front de l’énergie. Si la situation géopolitique et les tensions sur les marchés ne s’améliorent pas, le risque de pénurie est réel pour la France.

Le président de la CRE ne voit qu’une solution : anticiper. « Il faut économiser du gaz et de l'électricité en France dès maintenant sinon cela pourrait mal se passer l'hiver prochain », déclare-t-il au journal Les Échos. L’approvisionnement en énergie de la France pourrait en effet être insuffisant, et ce à cause d’un cumul de problèmes dont certains ne pourront pas être résolus.

Guerre en Ukraine, marchés tendus et problèmes chez EDF

L'inquiétude du président de la CRE est liée à trois facteurs principaux : le premier est celui des tensions sur les marchés et qui devaient initialement s’alléger au second semestre 2022. Avec la guerre en Ukraine, elles devraient se poursuivre… et même s’accentuer à cause des tensions géopolitiques.

Mais ce n’est pas tout : la production d’électricité en France va tomber au plus bas en 2022. EDF a prévu de la maintenance dans de nombreuses centrales, mais des problèmes sont survenus sur certains réacteurs, contraignant à de nouveaux arrêts.

Ainsi, « chacun doit faire un effort, les industriels, le tertiaire, les bâtiments publics mais aussi chacun d'entre nous. Que ce soit en baissant le chauffage, la climatisation, les lumières. Il y a urgence et chacun doit s'y mettre », souligne Jean-François Carenco.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook