Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Energie : les pratiques trompeuses des fournisseurs encore épinglées





Le 14 Mai 2024, par Paolo Garoscio

Dans son rapport annuel de 2023, le médiateur national de l'énergie en France a sévèrement critiqué certaines pratiques commerciales des fournisseurs d'énergie, notamment ENI, OHM Energie, Engie, et Wekiwi. Ces pratiques, jugées trompeuses, ont des répercussions sur les budgets des ménages, exacerbant les tensions autour de la gestion des dépenses énergétiques.


Les factures imprévues restent un fléau pour les ménages

La sous-évaluation des mensualités par les fournisseurs d'énergie est une pratique courante critiquée par le médiateur. Les compagnies attirent les consommateurs avec des offres de mensualités apparemment basses qui ne reflètent pas la consommation réelle. Cela conduit inévitablement à des factures de régularisation élevées, prenant les ménages au dépourvu et perturbant leur budget. « En 2023, le médiateur national de l’énergie a observé que cette mauvaise pratique était tout particulièrement le fait du fournisseur ENI, mais également des fournisseurs OHM ENERGIE, ENGIE et WEKIWI. »

Le rapport du médiateur souligne en outre une augmentation des litiges liés à des modifications tarifaires non communiquées efficacement. Les consommateurs se retrouvent confrontés à des augmentations de coûts sans avertissement préalable, ce qui peut mener à des difficultés financières, surtout pour ceux qui budgétisent de manière stricte leurs dépenses mensuelles.

Les litiges sur les prix en forte augmentation

Les pratiques discutables des fournisseurs ont conduit à une hausse de 75% des litiges sur les prix pour les particuliers, et 72% pour les professionnels et les copropriétés en 2023. Toutefois, avec 13.999 saisines en 2023, le nombre de saisines est resté relativement stable, en hausse de moins de 300 sur un an en 2023.

« 8.570 recommandations de solutions ont été émises par le médiateur national de l’énergie ; elles ont été intégralement suivies dans plus de 9 cas sur 10 par les fournisseurs et les gestionnaires de réseaux de distribution, qui ont versé près de 10 millions d’euros à leurs clients après l’intervention du médiateur national de l’énergie en 2023 », explique le médiateur de l’Energie dans son communiqué de presse diffusé le 14 mai 2024.





1.Posté par FDM S le 15/05/2024 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Malheureusement, j'ai été victime de la société Dyneff par les moyens dénoncés par le médiateur de l'énergie. J'ai saisi ce dernier qui m'a donné raison. Dyneff a refusé de tenir compte de son avis.
Il est important que les consommateurs soient informés des pratiques des fournisseurs d'énergie mais aussi des sociétés reconnues fautives et qui refusent d'indemniser leurs victimes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook