Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Énergie : pas de réduction de la circulation des trains à la SNCF





Le 6 Septembre 2022, par François Lapierre

Comme d'autres grandes entreprises, la SNCF travaille à un plan d'urgence en cas de grave problème d'approvisionnement en énergie. Il s'agit de prévoir toutes les situations, mais il n'est pas question de réduire la vitesse des trains.


Plan de contingence

Fin juillet, le ministre des Transports, Clément Beaune, et la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, ont demandé aux entreprises de transport de travailler sur un « plan de sobriété ». L'idée étant de contribuer à réduire la consommation d'énergie de 10%. La SNCF doit en outre plancher sur un plan d'urgence et de contingence en cas de « grave problème » (canicule, approvisionnement). Mais il ne s'agit pas d'une commande gouvernementale spécifique, a assuré le ministère des Transports.

Une information du Parisien annonçait en effet que le gouvernement avait demandé à la SNCF de produire un plan de transport « dégradé » pour cet hiver en cas de grave crise énergétique. Le transporteur est en effet un important consommateur d'électricité. À l'AFP, le ministère des Transports a assuré que ce n'était pas le cas. En revanche, il est vrai que l'exécutif encourage la chasse au gaspillage.

Pas de ralentissement des trains

Roland Lescure, le ministre délégué de l'Industrie, a fait savoir que l'objectif n'était pas « d'arrêter les trains de la SNCF : Le nombre de trains, sauf scénario extrêmement adverse, dans des cas particuliers où on devrait rationner l'énergie, on aura tous les trains qu'on souhaite, pour, par exemple, partir en vacances à Noël », a-t-il rassuré au micro de France Info.

Il n'est d'ailleurs pas question de ralentir les trains pour économiser de l'énergie, ce serait une « fausse bonne idée », a-t-il rappelé. Car cela reviendrait à perturber les plans de transport… Du côté de SNCF Voyageurs, on explique travailler à « tous les scénarios », « aucun n'est privilégié et aucun n'est décidé ». L'entreprise s'adaptera aux demandes du gouvernement.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook