Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Energie : record d’exportation d’électricité pour la France





Le 27 Décembre 2023, par Paolo Garoscio

L’année 2022, et tout particulièrement l’hiver 2022-2023, avait été marquée par une crainte majeure : celle d’une pénurie d’électricité. La raison ? Un parc nucléaire à l’arrêt et une demande d’électricité en hausse. Un an plus tard, la situation est toute autre.


Nouveau record pour l’exportation d’électricité

La France a marqué un nouveau succès le 22 décembre 2023, en exportant un volume record de 18.680 mégawatts (MW) d'électricité vers ses voisins européens. Ce chiffre, surpassant le précédent record de 17.415 MW établi en février 2019, est le résultat d'une combinaison de facteurs économiques et environnementaux, notamment une demande intérieure réduite et une production énergétique accrue.

Cette performance exceptionnelle s'explique par plusieurs éléments clés. D'abord, la période des vacances et des températures plus élevées que la normale ont entraîné une baisse de la demande intérieure d'électricité. Ensuite, la disponibilité accrue du parc nucléaire français, après une année 2022 marquée par des importations dues à des problèmes de corrosion sur plusieurs réacteurs, a joué un rôle crucial. Enfin, la production éolienne, couvrant environ 20% de la production électrique nationale sur une semaine, a également contribué à cette capacité d'exportation exceptionnelle.

La France de nouveau exportatrice, la pénurie est de l’histoire ancienne

Ce record d'exportation a des implications importantes pour l'économie française et le marché énergétique européen. Il renforce la position de la France en tant que fournisseur clé d'énergie en Europe, avec des bénéficiaires tels que le Royaume-Uni, l'Allemagne, le Benelux, la Suisse, l'Italie et l'Espagne. Le parc nucléaire français redevient de fait un outil de l’indépendance énergétique de l’Union européenne à l’heure de tensions internationales élevées.

Mais, surtout, le record d’exportation laisse entendre que la production d’électricité en France est plus que suffisante pour couvrir les besoins nationaux. Ce qui devrait permettre d’éviter toute pénurie durant l’hiver 2023-2024. La météo jouera bien évidemment un rôle majeur sur la demande réelle, surtout en ce qui concerne les températures, mais l’hiver 2023-2024 semble commencer sous les meilleurs augures.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook