Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Épargne : les Français attentistes





Le 16 Août 2022, par Olivier Sancerre

Les Français continuent d'épargner, mais il leur est plus difficile de placer de l'argent en raison de l'inflation et des changements qui vont s'appliquer aux taux de rémunération.


Seuil psychologique

Selon l'observatoire BPCE, le taux d'épargne devrait s'établir à 16,2% en 2022. C'est bien davantage que le taux d'épargne moyen constaté avant la crise sanitaire, qui tourne entre 14 et 15%. Par contre, c'est moins qu'en 2020 (21%) et 2021 (18,7%). Pur 2023, les économistes de la BPCE prévoient un taux d'épargne à 15,8%. Ce sont les ménages les plus aisés qui parviennent à maintenir une forte épargne, relève l'étude.

Les ménages aisés anticipent des hausses d'impôts à venir en raison de la dérive des finances publiques, explique BPCE, tandis que l'insuffisance des rendements liée à une inflation (qui érode la valeur réelle des actifs financiers) les pousse à garnir leur bas de laine. Pour les auteurs de l'étude, « ces perspectives supposent donc que la sur-épargne accumulée en 2020 et 2021, non seulement ne serait pas consommée en 2023 mais se prolongerait, certes à un rythme moindre, en 2022 ».

L'inflation et les taux réglementés très surveillés

La vue des épargnants est actuellement brouillée par le retour de l'inflation d'une part, et aussi par la hausse « limitée » des taux réglementés qui restent encore éloignés du seuil psychologique (il se situe à 2,5%) permettant de déclencher les arbitrages importants en matière d'épargne. Les livrets réglementés, dont les rendements sont en hausse, devaient aider à y voir plus clair (2% pour le livret A, 4,6% pour le livret d'épargne populaire).

Le LEP en particulier pourrait en profiter au vue de son taux de rémunération très largement supérieur au seuil psychologique. La BPCE s'attend effectivement à une forte collecte qui pourrait dépasser les prévisions. Les variations attendues des taux réglementés cette année et l'année prochaine auront un impact très fort sur la volonté d'épargne et les arbitrages qui découlent entre les différents produits financiers. 



Tags : épargne

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook