Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Équipement réseau 5G : Huawei rejeté de toutes parts





Le 15 Décembre 2018, par François Lapierre

Huawei enregistre des ventes record sur le marché de la téléphonie, mais le constructeur chinois est en délicatesse dans son activité d’équipementier réseau pour la 5G. Orange et Deutsche Telekom s’interrogent sur la sécurité de leurs infrastructures.


Huawei n’est pas le bienvenu aux États-Unis, en raison d’un problèmes de sécurité nationale que ferait peser les équipements 5G du géant chinois. Washington, qui craint que Huawei n’installe des « portes dérobées » permettant au gouvernement chinois d’espionner les communications, fait pression sur ses alliés afin qu’ils ne retiennent pas Huawei dans la liste de leurs fournisseurs. L’Australie a déjà fait savoir qu’elle ne comptait pas installer d’équipements Huawei pour son réseau 5G, tandis qu’en Europe, la France et l’Allemagne s’interrogent également.

En France, Orange ne fera pas appel à l’équipementier chinois pour bâtir son réseau 5G. Stéphane Richard, le patron de l’opérateur, a expliqué vouloir travailler avec ses partenaires traditionnels que sont Nokia et Ericsson. « Je pense que la question de la sécurité dans l'infrastructure digitale est une question clef et tout à fait légitime », a-t-il précisé à des journalistes en marge de la présentation annuelle des nouveautés Orange. « Je comprends tout à fait que les autorités de tous nos pays et les autorités françaises aussi s'en préoccupent beaucoup. Nous aussi », conclut-il.

Si Huawei ne fournit pas Orange en France, en revanche l’entreprise est un sous-traitant de l’opérateur ailleurs en Europe. Du côté de Deutsche Telekom, on a annoncé un nouvel examen de la stratégie fournisseurs. Le plus grand opérateur européen installe des équipements Nokia, Ericsson, Cisco, et… Huawei. Cela pourrait changer, ce d’autant que T-Mobile, la filiale américaine de Deutsche Telekom, est en discussions pour acquérir son concurrent Sprint.



Tags : Huawei

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook