Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Et les marques préférés des Français sont...





Le 7 Septembre 2018, par Paul Malo

Quelles sont les 50 marques prébiscitées par les Français ? Et y a-t-il des marques françaises parmi elles ? Inventaire.


17 marques françaises dans le Top 50

Lesquelles progressent, lesquelles disparaissent ? La dernière édition du Top 50 des marques préférées des Français, établi par l’agence Young & Rubicam, vient de paraître. Bonne nouvelle pour l’Hexagone : si on y retrouve 15 marques américaines, 17 Françaises s’y trouvent également. Sans surprise, le podium de ce classement est occupé par Samsung, Google et Amazon. Disney, Microsoft, Paypal et Youtube suivent dans le Top 10.

Et du côté des marques françaises ? Décathlon (5e) et Téfal (10e) sont aux premières loges, et surtout six rentrent pour la première fois dans ce Top 50 : Renault (33e, +77 places), Orange (36e, +36 places),TF1 (35e, + 25 places), BIC (34e, +22 places), Danette (46e, +18 places) et EDF (50e, +21 places). Figurent également dans ce classement non seulement Le Bon Coin, mais aussi la Fnac, Leclerc ou Arte.


 

Les banques mal aimées

À l’inverse, de grandes marques américaines telles que Nike, Coca Cola, Facebook ou Apple descendent dans ce classement, doublées notamment par Netflix. Dans le même ordre d’idée, hormis le service de paiement PayPal, lié au secteur financier, aucune banque, même française, ne figure dans ce classement. De là à dire que les Français ne les aiment pas…

Mais si plusieurs marques françaises ont rejoint ce Top 50 cette année, d’autres en sont sorties cette année. Ainsi, sept marques de l’Hexagone sortent du classement : La Poste, Chronopost, Evian, Bonne Maman, Free, Carrefour et Yves Rocher. A chaque année ses préférences…

 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook