Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Et si le chômage avait baissé en France ?





Le 4 Juin 2015, par

Malgré les mauvais chiffres mensuels qui ne cessent de s’empiler, le taux de chômage n’est pas si désespérant en France… Même s’il faut regarder d’autres chiffres que ceux officiels.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L’Insee a en effet mesuré le chômage en France selon les normes internationales. Surprise, au premier trimestre, le nombre de chômeurs dans l’hexagone a… baissé ! Le taux s’établit à 10% en France métropolitaine, soit une baisse de -0,1 point par rapport au quatrième trimestre 2014 où il avait atteint son point le plus élevé depuis 1997. En comptant l’outre-mer, le chômage a là aussi baissé de 0,1 point à 10,3%.

D’après Pôle Emploi, ce même taux a au contraire augmenté, de 0,3 point. En avril, le service public de l’emploi a comptabilisé 3,53 millions de demandeurs d’emploi. François Rebsamen, ministre de l’Emploi, n’a pas beaucoup de raisons de se réjouir ces derniers temps. Autant dire qu’il prend les chiffres de l’Insee avec joie.

« Il y a en ce moment une reprise économique qui arrive », assure-t-il, tandis que « la politique de redressement qui est menée porte ses fruits ». Sur un an, les chiffres de l’Insee sont moins réjouissants, puisqu’au sens du BIT, le taux de chômage augmente de 0,2 point en métropole.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : chômage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook