Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Etre licencié en 2019 : une vraie crainte pour près de trois salariés sur dix





Le 19 Avril 2019, par Paul Malo

La peur et le pessimisme planent toujours dans l’esprit de bon nombre de salariés en France, conjoncture tendue oblige.


Les jeunes et les bas salaires logiquement les plus inquiets

C’est une véritable crainte, une inquiétude profonde, que met en lumière un sondage de la société d’études de marché américaine Harris Poll pour le compte de la plateforme de recrutements Glassdoor : Presque trois travailleurs interrogés sur dix (29%) craignent que l’ambiance conflictuelle et donc tendue que connaît la France ces derniers mois finisse par avoir un impact négatif sur leur entreprise et leur employeur. Trois sur dix (30%) déclarent même avoir peur d’être licenciés dans l’année.

Très logiquement, cette inquiétude touche en premier lieu les plus jeunes salariés et  celles et ceux à revenus modestes. Au total, 37% des 18-34 ans craignent de perdre leur emploi dans l’année contre seulement 16% des seniors (plus de 55 ans). D’ailleurs, en prévision d’un éventuel licenciement, nombre d’entre eux préfèrent réduire leurs dépenses et économiser par anticipation, pour quatre sondés sur dix (39%). 43% des jeunes salariés ont d’ores et déjà réduit leurs dépenses en cas de licenciement. Chez les plus bas salaires, l’inquiétude est encore plus marquée :  45% ont peur de perdre leur emploi et plus de la moitié (57%) diminuent déjà leurs dépenses au cas où.


 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook