Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Euro, dollar : les banques centrales dans deux situations opposées





Le 15 Novembre 2015, par

La publication des résultats du PIB de la zone euro au troisième trimestre a déçu le marché. Avec une croissance de +0,3% entre début juillet et fin septembre, l'euroland fait moins bien que prévu.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Au second trimestre, la croissance avait été de 0,4%, tandis que les analystes s'attendaient à un chiffre similaire pour le trimestre suivant. Il n'en a donc rien été, même si les résultats de la France (+0,3%) et de l'Allemagne (+0,3% également) n'ont pas étonné les observateurs. Ça n'a pas été le cas avec les chiffres de la Finlande (-0,6%), du Portugal (0%) ou de l'Italie (+0,2%), qui sont inférieurs aux prévisions.

Il y a donc fort à parier que la Banque centrale européenne va poursuivre ses opérations d'assouplissement monétaire. On s'attend notamment à une baisse supplémentaire du taux de dépôt, déjà négatif (-0,2%), pour pousser les banques à prêter leur argent plutôt qu'à le laisser dormir, ce qui leur coûte de l'argent.

La Réserve fédérale américaine devrait elle, au contraire, tenter de ralentir la surchauffe de l'économie des États-Unis en relevant ses taux directeurs. Au contraire de la zone euro, le marché de l'emploi est en pleine forme aux États-Unis. Le dollar devrait donc poursuivre son enchérissement, tandis que l'euro va sans aucun doute poursuivre sa baisse.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : dollar, euro

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook