Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Euronext à l’assaut de la Bourse d’Oslo





Le 26 Décembre 2018, par

Après Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, le groupe Euronext a l’intention d’acquérir la Bourse d’Oslo. Une opération qui a le soutien de près de la moitié des actionnaires de la place financière.


Lundi 24 décembre, Euronext a annoncé avoir proposé une offre publique d’achat pour la Bourse d’Oslo. Sur la table, un total de 625 millions d’euros qui pourrait satisfaire la majorité des actionnaires. Le groupe a déjà obtenu le soutien de 49,6% des actionnaires minoritaires de la place financière. Euronext a expliqué dans un communiqué avoir approché le conseil d’administration de la Bourse d’Oslo afin de « chercher son soutien dans le cadre d’une offre publique d’achat ». 

Le groupe paneuropéen, déjà opérateur des places financières de Paris, Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Dublin, a réalisé cette approche le week-end dernier. D’après Stéphane Boujnah, directeur général d’Euronext, cette opération de rapprochement fait suite à une initiative prise par « un certain nombre d'actionnaires de la Bourse d'Oslo qui ont organisé depuis quelques semaines un processus de cession de leur participation dans la société », a-t-il expliqué à l’AFP.

Des enchères ont été organisées par ces actionnaires afin de céder leurs titres. L’offre d’Euronext a été retenue. Si 49,6% des actionnaires sont derrière cette acquisition, il reste encore à convaincre le conseil d’administration : ce dernier va « évaluer l’offre et faire une recommandation aux actionnaires ». L’offre sera présentée en janvier prochain. On saura alors si Euronext pourra accrocher Oslo à son tableau de chasse.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : bourse

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook