Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Euronext s'offre la Bourse irlandaise





Le 30 Novembre 2017, par

Après Paris, Amsterdam, Bruxelles et Lisbonne, Euronext s'offre la Bourse irlandaise, The Irish Stock Exchange. La transaction est évaluée à 137 millions d'euros et permet au secteur de se consolider un peu plus.


La place boursière de Dublin est un centre financier important pour les fonds, la dette ainsi que les ETF (les fonds négociés en Bourse). C'est aussi une place intéressante dans le cadre du Brexit : plusieurs établissements bancaires et financiers ont fait part de leur intérêt pour un déménagement en Irlande. L'an dernier, l'Irish Stock Exchange (ISE) réalisait un chiffre d'affaires de 29,4 millions d'euros pour un bénéfice net de 8 millions et un EBITDA de 9,6 millions. 51 entreprises irlandaises y sont cotées, elles représentent 122 milliards d'euros.

Ce n'est pas un gros poisson à proprement parler pour Euronext, mais la place est stratégique pour ses autres activités : 30 000 titres de dettes y sont ainsi cotés, 5 242 fonds d'investissement y sont inscrits, et on y compte 227 ETF. Dans un communiqué, ISE parle d'un partenariat « parfait et complémentaire ». Stéphane Boujnah, le PDG d'Euronext, évoque lui une « étape majeure » pour le développement de l'entreprise qui mise sur un modèle fédéraliste pour continuer de croître.

L'opération sera financée par endettement, Euronext bénéficiant d'une ligne de crédit de 250 millions d'euros ; l'entreprise a par ailleurs en stock 141 millions d'euros de trésorerie. Visiblement, Euronext a touché une corde sensible auprès des investisseurs et des marchés puisque le titre du groupe a augmenté de plus de 2,5% ce mercredi 29 novembre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Euronext

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook