Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

EuropaCorp réduit la voilure





Le 13 Novembre 2017, par

« Valérian » devait propulser EuropaCorp dans le club très fermé des majors du cinéma. L'adaptation cinématographique de la bande-dessinée n'a malheureusement pas été à la hauteur des attentes, amplifiant la crise au sein du studio de production de Luc Besson.


Depuis le lancement de son exploitation dans les salles, le blockbuster de Luc Besson a engrangé de 220 à 230 millions d'euros. Tous les pays n'ont pas encore été servis, et EuropaCorp mise beaucoup sur les locations et les ventes en vidéo pour ramasser la mise. Mais « Valérian » n'est pas le hit qui manquait pour que le studio émerge de ses difficultés. EuropaCorp, qui a perdu 120 millions d'euros sur l'exercice 2016-2017, va réduire la voilure.

Le groupe envisage ainsi la vente d'un catalogue de films, voire la cession de la production de séries TV en France. Le studio va aussi produire moins de films, et ces films auront de plus petits budgets. Le groupe est aussi en recherche d'argent frais et il pourrait s'ouvrir à un investisseur ; cela avait déjà été le cas l'an dernier avec l'arrivée au capital du chinois Fundamental Films à hauteur de 28%. L'action EuropaCorp a dévissé de 60% depuis le début de l'année…

Autre signe : la reprise en main de l'entreprise par Luc Besson. Le fondateur d'EuropaCorp a décidé de reprendre les rênes du studio en remplacement de Marc Shmuger, le directeur général. Ce dernier, en place depuis le début de l'année dernière, n'a pas voulu prolonger son mandat. Luc Besson prend donc sa place, « pour une période limitée dans le temps », souligne-t-il dans le communiqué, mais il prendra le temps nécessaire pour trouver un nouveau directeur général.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : cinéma

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"




Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens















Rss
Twitter
Facebook