Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Europe : Ultime négociation autour de l'union bancaire





Le 18 Décembre 2013, par

Le sujet est on ne peut plus grave. Il s'agit d'organiser le sauvetage des banques européennes, en cas de besoin. Tel est le principe de l'union bancaire.


L'Union bancaire, destinée à prévenir la crise des banques européennes, peine à se mettre en place.
L'Union bancaire, destinée à prévenir la crise des banques européennes, peine à se mettre en place.

Le mécanisme est simple : si une banque d'un pays d'Europe est sur le point de faire faillite, les autres banques devront la renflouer pour ne pas être entraînées dans sa chute. Les négociations sur le sujet de cette union bancaire reprennent donc ce mercredi, une fois encore. Les 28 ministres des Finances de l'Union européenne se réunissent aujourd'hui pour essayer de la mettre en place.

 

L'Union bancaire aurait donc pour charge de gérer la faillite des banques, en cas de besoin bien évidemment… Ni plus ni moins que 250 établissements bancaires et financiers seraient partie prenante de cette union, et participeraient à un fonds commun, destiné à renflouer une banque en faillite. Le point le plus délicat de ces négociations sera sans conteste de nommer qui décidera de l'attribution de cet argent.

 

D'ici une dizaine d'années, si le fonds est mis en place, il devrait être doté de 60 milliards d'euros. Aucune mesure n'a encore été prise si une banque avait la mauvaise idée de faire faillite avant cette date. Ce point sera également abordé au cours des négociations, aujourd'hui.

 

Autre sujet, c'est la Banque Centrale Européenne qui chapeautera la mise en place de l'Union bancaire. Une décision qui date de l'an dernier. A partir de novembre 2014, la BCE pourra intervenir dans la gestion des 128 plus gros établissements bancaires de l'UE, ceux qui dépassent du moins les 30 milliards d'euros d'actifs.



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook