Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Face à la perte d’abonnés, Netflix revoit sa stratégie





Le 20 Avril 2022, par Paolo Garoscio

La publication des résultats du premier trimestre 2022 par Netflix, le 19 avril 2022, a fait s’écrouler le titre à Wall Street après la clôture. Pour la première fois depuis plus de dix ans, le géant du streaming a enregistré une perte nette d’abonnés. Et si le solde négatif s’explique par la guerre en Ukraine, la croissance théorique a été également décevante… contraignant Netflix à accélérer un changement de stratégie.


200.000 abonnés en moins pour Netflix, et ce n’est pas terminé

Pixabay/napoleonschwan
Pixabay/napoleonschwan
Les données publiées par Netflix ont plus que déçu l’entreprise et les actionnaires : le nombre d’abonnés payants a baissé de 200.000 au premier trimestre 2022. Une chute que Netflix explique par la suspension de ses services en Russie et la guerre en Ukraine qui a amputé de 700.000 le nombre d’abonnements de la plateforme. Néanmoins, en prenant en compte ce paramètre, la croissance a été décevante : à peine 500.000 nouveaux abonnés, contre les 2,5 millions visés par Netflix au premier trimestre 2022. Et selon Reed Hastings, son PDG, la baisse pourrait se poursuivre courant 2022.

La sanction est tombée dans les minutes suivant la publication des résultats : à Wall Street, l’action a chuté de plus de 80 dollars, soit près de 25%. De quoi effacer d’un coup toute la valeur accumulée depuis fin décembre 2018, alors que la pandémie a été bénéfique pour le secteur du streaming.

La publicité et la chasse au partage de compte : deux changements à venir chez Netflix

Reed Hastings, qui ne manque pas de souligner la concurrence des autres services similaires qui s’est renforcée depuis quelques années, a dévoilé une partie du plan stratégique de Netflix pour redresser la barre. Parmi les nouveautés, le lancement en 2023 ou 2024 d’un abonnement incluant de la publicité. Moins cher, il pourrait convaincre les plus réticents, freinés par les prix en hausse.

Surtout, le groupe devrait se lancer dans la traque et le blocage des comptes partagés. Ils représenteraient, selon ses estimations, près de 100 millions de foyers dans le monde, dont un tiers en Amérique du Nord. Netflix, qui a fait jusque-là preuve d’un certain laxisme à ce sujet, devrait renforcer sa politique sur le partage des identifiants, pratique qui est par ailleurs interdite selon ses conditions d’utilisation.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook