Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Facebook va lancer sa propre monnaie virtuelle, la Libra





Le 16 Juin 2019, par Olivier Sancerre

C’est à partir de l’année prochaine que les utilisateurs de Facebook et les internautes en général pourront utiliser la monnaie virtuelle du réseau social, la Libra.


Mark Zuckerberg veut faire en sorte qu’il soit aussi facile d’envoyer de l’argent qu’une photo. Et pour y parvenir, Facebook s’affranchit des règles qui régissent la circulation de monnaie, en créant sa propre crypto-devise qui devrait être présentée le 18 juin. La Libra a vocation à être une devise globale et universelle, et pourra servir aux échanges et transactions commerciales entre les internautes et les boutiques. Pour peu que ces échanges se réalisent sur les plateformes de Facebook : Messenger, Instagram, WhatsApp, et bien sûr directement depuis le réseau social.

 

Facebook devrait permettre aux utilisateurs d’échanger de l’argent réel contre de la Libra, sans toucher aucune commission. L’idée ici c’est de déployer le plus largement possible cette monnaie virtuelle. Le réseau social compte 2,3 milliards d’utilisateurs dans le monde, qu’il va toutefois falloir convaincre du bien-fondé de la démarche, Facebook accusant un déficit de confiance.

 

Pour donner cette confiance aux utilisateurs et aux marchands, la Libra s’appuie sur une entreprise basée en Suisse, dont les co-fondateurs ont mis chacun 10 millions de dollars sur la table. Parmi ces sociétés, on trouve PayPal, Spotify, Visa-Mastercard… mais également Iliad, la maison-mère de Free dont Xavier Niel est le patron. Au contraire d’autres actifs monétaires virtuels, la Libra veut être une monnaie « stable » et éviter la spéculation. Pour y parvenir, Facebook veut constituer des fonds à hauteur d’un milliard de dollars qui serviront à stabiliser la Libra.




Tags : facebook

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook