Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

« Faites vos courses de Noël maintenant », conseille le patron de Puma





Le 29 Octobre 2021, par François Lapierre

Les fêtes de fin d'année risquent d'être perturbées par les problèmes d'approvisionnement pour les cadeaux de Noël. Si possible, les consommateurs doivent donc prendre les devants et faire leurs courses de Noël dès maintenant, prévient le patron de Puma.


Les courses de Noël, c'est dès maintenant

L'équipementier sportif tire la sonnette d'alarme : les rayons des magasins risquent d'être « plus vides qu'ils ne devraient l'être pour les courses de Noël », a affirmé le patron de Puma, Bjorn Gulden, lors d'une conférence. Et il livre ce conseil : « si vous voulez acheter des cadeaux de Noël, il faut le faire maintenant » ! Un consommateur averti en vaux deux. L'ensemble de l'économie est grippé en raison de problèmes d'approvisionnement qui touchent le monde entier.

Les ports n'ont pas les capacités pour décharger rapidement les navires qui veulent livrer leurs conteneurs. La production elle-même est en difficulté : plusieurs pays d'Asie subissent toujours les conséquences de la Covid, avec des confinements ici et là qui réduisent les capacités des usines. Dans le cas de Puma, c'est le Vietnam qui fait défaut : les usines ont dû fermer pendant plusieurs semaines.

La machine économique mondiale toujours grippée

Pour d'autres entreprises, comme dans les industries automobile et informatique, c'est une pénurie de semi-conducteurs qui frappe et réduit la production des produits. Le coût des matières premières, lui aussi en hausse, provoque une flambée des prix. Hasbro, le géant du jouet, a annoncé qu'il n'avait pu livrer 100 millions de commandes au troisième trimestre en raison de toutes ces difficultés…

Pour Puma, le dernier trimestre sera celui où l'approvisionnement sera « notre plus grand problème », souligne-t-il. Les prix ont « explosé » et les capacités de fret sont limitées. « L'approvisionnement pour certains produits, y compris dans notre secteur, sera inférieur à la demande pour les deux prochains trimestres », prévoit Bjorn Gulden. Néanmoins, c'est probablement une mauvaise passe : il observe déjà que les flux de produits s'améliorent à nouveau.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook