Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Faut-il à nouveau s'inquiéter pour l'économie chinoise ?





Le 22 Janvier 2019, par Anne Poirier

La croissance chinoise est tombée à 6,4 % au quatrième trimestre 2018. Son rythme est le plus faible depuis la grande crise financière de 2009.


La Chine connaît un nouveau ralentissement

La deuxième puissance économique au monde revient au cœur des préoccupations des économistes et des investisseurs, alors que se multiplient les signes de ralentissement. Dernier signe de ce ralentissement, l'annonce d'une croissance tombée à 6,4 % au quatrième trimestre, son plus faible niveau depuis la grande crise financière de 2009. Sur l'ensemble de l'année écoulée, le PIB chinois a augmenté de 6,6 %,  soit sa plus faible croissance en l'espace de 28 ans.

Difficile toutefois d'obtenir des données fiables de la part des autorités Chinoises. Sans surprise, elles soulignent que ce chiffre, tant politique qu'économique, correspond à l'objectif que s'était fixé le régime communiste ("au moins 6,5 %). Faute de données fiables, les économistes s'interrogent sur l'ampleur réelle du ralentissement chinois. Ce qui est certain, c'est que plusieurs signaux ont récemment viré au rouge, notamment les exportations, les vente de voitures et laproduction industrielle. La guerre commerciale avec les Etats-Unis ne pouvait plus mal tomber pour la Chine, minant la confiance des entreprises et des ménages, au moment même où la demande intérieure était déjà pénalisée par les restrictions d'accès au crédit et la lutte contre le "shadow banking".


 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook