Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Fessenheim va bien fermer ses portes





Le 25 Avril 2016, par

La France doit réduire la part du nucléaire à 50% dans sa production d’électricité d’ici à 2025. Cela passe par des fermetures de centrales nucléaires, comme celle de Fessenheim.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Ce lundi 25 avril, François Hollande a demandé à EDF de proposer la fermeture de « certaines centrales » d’ici 2018, et de prolonger la vie de plusieurs autres. « Fermer des centrales n'est pas une décision qui s'improvise », a précisé le président de la République lors de son discours à la Conférence environnementale. Ces fermetures devront donc se réaliser « selon un calendrier précis, dans le respect des personnels, des territoires et de nos engagements en matière de climat ».

Les propositions d’EDF devront par ailleurs respecter les décisions de l’Autorité de sûreté nucléaire sur l’état du parc des centrales nucléaires en France. Ces décisions sont attendues d’ici la fin de l’année 2018. François Hollande a aussi confirmé que la centrale de Fessenheim, dans le Haut-Rhin, sera bel et bien la première qui fermera ses portes dans les années à venir.

Le décret visant à confirmer cette fermeture sera quant à lui signé cette année. L’État et EDF discutent d’ailleurs des conditions de mise en œuvre de l’opération, et en particulier ce qui concerne les indemnisations à verser aux actionnaires du lieu. On compte EDF bien sûr, mais également des entreprises suisses et allemandes.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : edf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook