Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Feu vert de la Commission européenne pour l’acquisition d’Arianespace par ASL





Le 20 Juillet 2016, par

L’acquisition d’Arianespace par ASL a reçu le feu vert de la Commission européenne. Mais il y a des conditions que le groupe devra respecter pour satisfaire aux critères de concurrence de Bruxelles.


Margrethe Vestager, la commissaire en charge de la concurrence, souhaite pour l’Europe une industrie du satellite et des lanceurs qui « fonctionne bien », car il importe que « les compagnies et les institutions européennes [puissent] avoir accès à l'espace dans des conditions compétitives ». C’est pourquoi la Commission s’est montrée particulièrement sourcilleuse sur les engagements pris par ASL (Airbus Safran Launchers) pour la reprise d’Arianespace.

« Tous les acteurs de cette industrie continueront à être motivés pour innover », espère la commissaire. Lors du lancement de l’enquête en février dernier, la Commission européenne avait expliqué qu’elle craignait un recul de la concurrence entraînerait une hausse des prix sur le marché des satellites, ainsi qu’un recul de l’innovation. 

ASL devra toutefois mettre en œuvre les engagements pris pour répondre aux craintes de Bruxelles. Il est en effet nécessaire de conserver une concurrence saine sur ce marché où, de facto, Arianespace jouit d’un monopole en Europe. Mais le lanceur européen est concurrencé par des entreprises américaines plus agiles, comme SpaceX ou ILS. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ariane

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement
















Rss
Twitter
Facebook