Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Fin de la vente des véhicules thermiques en 2035, sauf pour quelques constructeurs





Le 10 Juin 2022, par La rédaction

Les voitures neuves thermiques ne pourront plus être vendues dans l’Union européenne dès 2035, a décidé le parlement européen. Mais un « amendement Ferrari » soulève la controverse.


L’Italie protège ses marques de luxe

Si la décision du parlement européen est maintenue tout au long du processus législatif, alors les constructeurs automobiles ne pourront plus vendre de voitures thermiques à partir de 2035. Tous ? Non. Une exception, baptisée « amendement Ferrari », prévoit en effet un régime de faveur dans des cas spécifiques. En l’occurrence, les constructeurs qui vendent moins de 10.000 véhicules neufs par an seront exemptés de cette interdiction.

L’amendement a été déposé et soutenu par des députés italiens qui veulent protéger leur industrie de l’automobile de luxe, autrement dit Ferrari et Lamborghini, entre autres marques de prestige. L’amendement prévoit la possibilité de continuer à vendre des voitures thermiques jusqu’en 2036 pour les constructeurs vendant entre 1.000 et 10.000 unités par an : Aston Martin et Maserati seraient les premiers bénéficiaires de ce sursis (leurs ventes tournent respectivement autour de 2.000 et 4.000 par an).

Des exceptions à la règle

Autre exception, les constructeurs de véhicules utilitaires légers écoulant entre 1.000 et 22.000 unités chaque année (des ambulances par exemple) auront un an supplémentaire pour se mettre au diapason du texte. Les constructeurs écoulant moins de 1.000 véhicules neufs par an n’auront pas à subir l’interdiction.

Néanmoins, pour en rester au secteur du luxe, les principaux acteurs ont bien l’intention de passer à l’électrique, ce qui pourrait rendre cet amendement caduque. La décision reviendra au Conseil de l’Europe qui votera sur le sujet à la fin du mois.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook