Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Flambée des prix des bonbons avant Halloween





Le 26 Octobre 2023, par François Lapierre

Une étude publiée par l'UFC-Que Choisir révèle une hausse considérable du prix des bonbons en France, surtout par rapport à d'autres produits festifs. Les coûts croissants des matières premières comme le sucre et l'amidon seraient parmi les principaux facteurs de cette augmentation. Les implications sont nombreuses et vont au-delà du seul secteur de la confiserie.


Un constat alarmant sur l'évolution des prix des bonbons

Le prix des bonbons a connu une augmentation de 21 % en une année, entre octobre 2022 et octobre 2023, selon une étude publiée par l'UFC-Que Choisir. Cette croissance est beaucoup plus rapide que celle d'autres produits festifs comme les chips, les chocolats et les sodas, dont les prix ont augmenté respectivement de 15 %, 12 % et 9 % sur la même période. L'étude se base sur des relevés de prix effectués le 18 octobre dans plus de 6.500 grandes surfaces alimentaires proposant un service drive.

La raison principale de cette hausse serait l'augmentation des coûts des matières premières. Selon Virginie Le Roch, responsable marketing de Haribo, les coûts en sucre et en amidons de l'entreprise ont doublé. « Il était donc nécessaire de procéder à des hausses tarifaires. Mais nous n’avons passé que deux tiers de ces surcoûts, le reste étant pris sur la rentabilité de Haribo », déclare-t-elle. 

Flambée des coûts de production

Cette flambée des prix touche non seulement les géants comme Haribo, mais aussi d'autres marques telles que Verquin, Chupa Chups, Carambar, M&M’s ou Kinder. Par exemple, le prix d'un paquet de Schtroumpfs de 300g de la marque Haribo a augmenté de 26 %, tandis que celui des Crocodiles a augmenté de 22 %.

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) avait déjà signalé au début du mois d'octobre que les prix du sucre à l'échelle mondiale avaient atteint leur plus haut niveau en 13 ans en septembre. Cette augmentation pourrait être partiellement due à des facteurs climatiques comme l'impact d'El Niño sur les récoltes en Thaïlande.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook