Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ford pourrait se séparer de 10% de ses effectifs





Le 16 Mai 2017, par

Ford veut réaliser des économies. Et le deuxième groupe automobile américain compte bien sortir la hache pour y parvenir : d’après le Wall Street Journal, l’entreprise entend se séparer de 10% de ses effectifs.


Le constructeur automobile emploie actuellement 202 000 personnes dans le monde. Une coupe claire de 10% dans les effectifs représente donc pas moins de 20 000 salariés. C’est du moins ce que laisse entendre une source proche du dossier au Wall Street Journal ; le groupe souhaite améliorer sa rentabilité et est donc prêt à de grands sacrifices qui seront officiellement annoncés dans les jours à venir.

L’objectif de ces suppressions massives d’emplois est de réaliser trois milliards de dollars d’économies et ce, dès cette année. Ce faisant, le groupe automobile sera à même d’améliorer ses profits alors que le marché stagne aux États-Unis. Il s’agit aussi, pour Mark Fields le PDG de Ford, de satisfaire des actionnaires qui exigent une clarification de la stratégie de l’entreprise. 

En attendant l’annonce officielle de ce plan de restructuration d’envergure, Ford ne confirme aucun chiffre. En revanche, le constructeur fait tout de même savoir que la réduction des coûts ainsi que l’allègement de la structure  du groupe faisaient clairement partie de sa stratégie visant à créer de la valeur et augmenter la croissance des bénéfices.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ford

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook