Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Ford se lance sur le marché de la voiture autonome





Le 17 Août 2016, par

Ford veut aussi sa part du (futur) gâteau de l’automobile connectée. Le géant américain a annoncé son intention d’entrer sur ce marché d’ici 2021. Mais pas forcément de la manière dont on s’attend.


Le constructeur veut produire des véhicules autonomes, sans volant, sans pédale d’accélération ni de frein, d’après le mot de Mark Fields, le patron de Ford. Pour ce faire, le groupe mise sur de nombreux partenariats avec des start-up spécialisées dans les capteurs Lidar (un ensemble d’outils qui permettent aux voitures de cartographier leur environnement), dans l’intelligence artificielle et la vision.

Ford a également mis sur pied un campus dans la Silicon Valley californienne, afin d’attirer les ingénieurs et les scientifiques qui travaillent habituellement pour les constructeurs informatiques. De quoi développer les compétences indispensables aux voitures autonomes.

Tout cela devra permettre au groupe automobile de produire des voitures sans chauffeur en quantité à l’horizon 2021. Mais ces véhicules ne se destinent pas au grand public, du moins pas dans un premier temps, Ford voulant investir le marché de la réservation de taxis et les services de voitures partagées. Des secteurs d’activité qui intéressent au plus haut point la concurrence, en particulier GM avec le VTC Lyft.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : ford

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook