Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Formation dans l’audiovisuel : quels sont les différents débouchées possibles ?





Le 6 Novembre 2022, par Partenaire

Au centre de nombreux changements, le domaine de l’audiovisuel est aujourd’hui omniprésent dans le monde contemporain. Ainsi, les compétences des professionnels de cette industrie sont de plus en plus sollicitées. Aussi, avec les modes d’utilisation de la télévision et de la radio, le nombre d’acteurs qui participent activement au fonctionnement de cette industrie ne cesse de s’accroître au fil du temps. Bien que souvent précaires, ces métiers sont indispensables pour le développement de l’audiovisuel. Vous avez envie de faire carrière dans l’audiovisuel ? Voici une sélection de métiers qui s’offrent à vous ainsi que les formations adaptées.


 

Animateur 2D/3D


Issu du mot latin « anima » qui signifie « âme », l’animateur est cette personne qui est chargée de pourvoir d’âme et de donner vie aux personnages d’animation. Il s’occupe de la création des formes et des mouvements de ces derniers ainsi que les effets visuels et les plans. Ainsi, avec l’évolution de la technologie et l’apparition de nouveaux modes de diffusion, les métiers et l'emploi dans l'audiovisuel s’intensifient.

Pour devenir animateur 2D/3D, il existe plusieurs formations possibles. D’abord, vous pouvez faire ce métier grâce au diplôme national des métiers d’art et du design (DN MADE) qui est une formation spécialisée. Vous pouvez également exercer le métier d’animateur 2D/3D après avoir suivi une formation au réseau des écoles françaises de cinéma d’animation (RECA) de l’école nationale du cinéma.
 

Assistant de production


Si la production de films et de programmes pour la télévision a connu un ralentissement au début des années 2000, il faut remarquer que ce secteur connaît aujourd’hui une croissance exponentielle. Cet état de chose a alors contraint les entreprises de production à faire appel à des assistants de production.

Ainsi, en remplissant des fonctions capitales, l’assistant de production représente le point focal entre l’économie et l’art et entre l’opération et l’administration. En étant en contact permanent avec le responsable de la gestion et de la communication de la société, il met en place des documents de production et financiers. L’assistant de production joue aussi le rôle d’intermédiaire entre le producteur et le l’équipe de tournage.

Par sa polyvalence, le métier d’assistant de production demande une connaissance parfaite de toute la chaîne de production. Tout en étant proactif, il doit avoir une bonne capacité d’adaptation et relationnelle pour faire régner l’harmonie autour de lui. Pour prétendre être un assistant de production, il suffit d’avoir un BTS métiers de l’audiovisuel ou une licence art du spectacle.
 

Ingénieur du son


 Le métier de l’ingénieur du son fait appel à de nombreux employeurs dont les sociétés de production dans l’audiovisuel ou dans le cinéma. Ainsi, ce métier accorde différentes circonstances de travail. De ce fait, les tournages se passent pour la plupart dans des environnements inhabituels, loin du cadre des studios télé.

L’ingénieur de son est un expert en sonorisation, en prise de son, en approbation et en retransmission. En association avec le créateur et le producteur, il met en place d’excellentes solutions techniques qui pouvant permettre d’avoir une bonne qualité de son au cours de l’enregistrement. Avec l’appui d’un spécialiste, l’ingénieur de son opte et met en place un excellent type de micro.

Ce spécialiste se trouve généralement dans plusieurs endroits en liaison avec le monde de l’audiovisuel. Vous pouvez facilement devenir un ingénieur du son avec une formation allant de bac+3 à bac+5. L’école louis lumière ou l’ENSMIS fait partie des bonnes écoles qui proposent des formations dans le domaine de l’audiovisuel. Elle vous offre une formation plus avancée. Il existe aussi d’autres établissements outre que ces écoles de formations qui aboutissent à cette profession.
 

Assistant-ingénieur du son


Il ne peut exister un ingénieur de son sans son assistant. C’est l’assistant qui est responsable du rassemblement des choses nécessaires pour le travail, apprêter des outils de synchronisation et leurs bonnes marches. En tenant compte du nombre de personnes qui figurent sur la liste communiquée pour la production, l’assistant-ingénieur du son fixe le nombre de micros nécessaires avant l’enregistrement. En plus, sous l’ordre de l’ingénieur du son, l’assistant installe tous les outils du plateau et de la régie. Après l’installation du matériel, il le donne une forme, réalise des essais et tests en collaboration avec l’ingénieur son qui le soutient.

Ensuite, au cours de l’enregistrement, l’assistant du son assure le bon fonctionnement de la prise de son et envoie les notes à l’ingénieur du son se trouvant dans son bureau et prêt à venir en renfort si besoin. Tout le matériel, est rangé et entretenu par l’assistant du son à la fin de l’enregistrement. Il joue le rôle de sauteur à la perche et de preneur au cours de l’enregistrement d’un film pour transcrire les conversations. Il a alors pour mission de suivre les acteurs dans leurs mouvements. Pour faire carrière en tant qu'assistant son, vous avez la possibilité de faire une formation BTS audiovisuel option métier du son, BTS électrotechnique ou avoir un DUT génie électrique.
 

Technicien supérieur en audiovisuel


Spécialiste technique de l’image et du son, le technicien supérieur en audiovisuel est quelqu’un qui maitrise la création d’image et de son. Il connait avec précision le matériel de production audiovisuelle, sait effectuer des réglages et maintenance des équipements nécessaires à la création du contenu souhaité en studio ou sur chantier extérieur. Il assiste les chefs de projet dans la conception d’un projet, les réalisateurs, les producteurs.

Il a la possibilité d’exercer dans des studios de cinéma ou de télévision, de la radio, des jeux vidéo et de la communication. Il peut aussi travailler pour des diffuseurs, des annonceurs ou pour des portails internet. Le technicien supérieur en audiovisuel, qu’il soit seul ou en équipe, a pour tâche d’analyser le cahier de charge relatif à un projet puis d’apprêter le matériel et conseiller le positionnement des éclairagistes, des preneurs de son et des caméramans tout en respectant les directives des réalisateurs, producteurs et concepteurs.

Les études qui mènent au métier de technicien audiovisuel n’offrent malheureusement pas toutes la même intégration dans le marché de l’emploi. La concurrence est rude et les poste rares. Il est ainsi conseiller d’effectuer de nombreux stages afin d’augmenter ses chances à l’emploi. La carrière de technicien en audiovisuel est accessible à travers de nombreuses années de formations, du BTS allant jusqu’au BAC+5. Il s’agit notamment du BTS Métiers de l’audiovisuel, BTS Design graphique, Diplôme d’études supérieures de réalisation et Master pro cinéma et audiovisuel, réalisation et création.

Retenez que l’audiovisuel est un domaine très vaste qui fait appel à plusieurs compétences. Ainsi, si vous avez envie de faire carrière dans l’audiovisuel, vous trouverez certainement le métier qui vous convient pour mieux vous orienter



Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook