Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Formation : plus de 8 milliards d'euros transférés sur le CPF





Le 6 Août 2021, par François Lapierre

La bascule entre le Droit individuel à la formation et le Compte personnel de formation a permis à des millions de salariés français d'accumuler de l'argent pour se former. L'opération s'est achevée le 5 juillet.


Plus de 7 millions de salariés ont transféré leurs droits

Branle-bas de combat chez des millions de salariés. Ils avaient jusqu'au 5 juillet pour transférer les heures accumulées depuis 2015 sur leur compte Droit individuel à la formation (DIF) vers leur Compte personnel de formation (CPF). Selon des chiffres du ministère du Travail cités par Le Parisien, 7,28 millions de personnes ont procédé à l'opération, soit quasiment un million de plus que début juin.

Le montant des transferts est de 8,5 milliards d'euros. Le ministère du Travail ne précise pas, en revanche, le montant des droits qui n'ont pas été transférés avant le 5 juillet. Des droits perdus donc, mais le ministère explique qu'il y avait « beaucoup de personnes » qui n'avaient aucun droit à transférer. Il balaie donc les craintes de certaines organisations qui, à l'instar de la Fédération de la formation professionnelle, estimaient que les Français allaient perdre 12 milliards d'euros.

Un compte CPF contient en moyenne 1.260 euros

Le transfert concernait les salariés après 2015, titulaires d'un compte. Ceux qui possédaient un compte DIF avant cette date n'ont eu aucune démarche à accomplir. C'est le cas aussi des salariés en retraite depuis 2015, ainsi que les agents publics, ce qui représente tout de même 8 millions de salariés.

L'argent du CPF servira à financer des formations, afin que le salarié puisse se renforcer dans un domaine, ou, au contraire, envisager un nouveau départ dans une autre carrière. En moyenne, un compte CPF représente 1.260 euros. Le prix moyen des formations s'établit quant à lui à 1.252 euros. Parmi les formations les plus populaires, les salariés sont 12,8% à pencher pour le permis de conduire, 12% pour l'apprentissage des langues, ou encore 8% pour la gestion d'entreprise. 



Tags : formation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook