Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Forte hausse de la taxe foncière attendue en 2022





Le 30 Mars 2022, par François Lapierre

Panique chez les propriétaires. La taxe foncière devrait subir une hausse très importante cette année, en raison de la flambée de l'inflation. On s'attend à une augmentation de plus de 15% à Tours, ou encore de plus de 12% à Strasbourg !


L'inflation entre en jeu

Le portefeuille des propriétaires va être mis à rude épreuve cette année. Non seulement la vie est plus chère en général tout comme les factures d'énergie, mais encore la taxe foncière va connaitre une forte revalorisation en 2022. Selon Le Parisien, la hausse de la taxe devrait s'établir à 15,3% à Tours, 12,6% à Strasbourg, 8,6% à Annecy ou encore 5% à Dijon ! De quoi grever un peu plus un pouvoir d'achat en berne.

La taxe foncière est, depuis 2018, indexée sur l'évolution de l'indice des prix à la consommation harmonisé. Celle-ci étant de 3,6%, elle augmente mécaniquement l'augmentation de la taxe. Et il y a la revalorisation de 3,4% de la valeur locative cadastrale, autrement dit la valeur estimée du bien immobilier. Un indicateur permettant de calculer les taxes foncières et d'habitation, et qui est accolé à l'inflation…

Les mairies vont décider

Résultat : une hausse parfois spectaculaire de la taxe foncière dont les propriétaires doivent s'acquitter. Néanmoins, la hausse ne sera pas la même partout en France, puisqu'il revient aux communes, aux intercommunalités et aux syndicats intercommunaux de voter pour choisir le taux à appliquer à la base locative. Il pourrait ainsi y avoir des surprises plus agréables ici qu'ailleurs. Malgré tout, il y aura une augmentation généralisée de la taxe foncière.

Certaines villes pourront mettre en avant les investissements significatifs réalisés pour améliorer le quotidien des résidents. À Strasbourg, où la taxe foncière va s'envoler, la métropole explique que des pistes cyclables et de nouvelles lignes de tramway ont nécessité un surcroît de dépenses pour financer ces services publics supplémentaires.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook