Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Forte hausse des défaillances d'entreprises attendu en 2023





Le 6 Avril 2023, par François Lapierre

Il faut s'attendre à un niveau de défaillances d'entreprises très élevé cette année, plus élevé encore qu'avant la crise sanitaire. Et ce plateau pourrait rester la norme en 2024.


Le nombre de défaillances d'entreprises plus élevé qu'en 2019

Le temps où l'État soutenait les entreprises à bout de bras, y compris celles qui auraient dû faire défaut, est bel et bien terminé. Les aides issues du « quoi qu'il en coûte » ont disparu, laissant de nombreuses entreprises seules face à leur santé économique chancelante. Selon Allianz Trade, le nombre de défaillances pourrait atteindre 59.000 en 2023, soit 41% de plus qu'en 2022. L'an dernier, les défaillances avaient déjà augmenté de 48%.

Entre avril 2022 et avril 2023, la Banque de France a enregistré un total de 45.120 défaillances alors que ce nombre avait été de 30.285 durant les douze mois précédents. Pour Allianz-Trade, il s'agit d'une « normalisation » dont la dynamique se poursuit. Néanmoins, ce rebond fort des défaillances est le résultat de la situation économique (inflation, manque de confiance des consommateurs) qui explique le dépassement de 15% par rapport au niveau d'avant la crise sanitaire.

Les aides publiques sont terminées

Les entreprises « zombies » que les pouvoirs publics avaient sauvé pendant la pandémie n'ont plus d'autres options que de mettre la clé sous la porte. La Banque de France relève que ce sont les micro-entreprises qui font le plus défaut avec un total de 42.000 défaillances sur les douze derniers mois, suivies par les TPE avec 2.000 défauts, et les PME (1.000 environ).

Ce sont par contre les TPE qui encaissent le plus fort pourcentage de progression des défaillances (+85,1% sur un an), puis les grandes entreprises et les ETI avec +77,3%. Les micro-entreprises se contentent, si on peut dire, d'une progression de 46,6% des défauts. Pour 2024, Allianz-Trade prévoit un léger recul des défaillances de 2%, avec 57.000 défaillances environ. Un plateau très élevé malgré tout, qui est de 11% supérieur à celui de 2019.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "L’environnement est un sujet humanitaire quand on parle d’accès à l’eau" (2/2)

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence" (1/2)

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"













Rss
Twitter
Facebook