Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Forte hausse des prix du gaz au 1er juillet





Le 11 Juin 2024, par Aurélien Delacroix

Au 1er juillet, les Français observeront une augmentation significative de 11,7% sur leur facture de gaz, principalement due à la hausse des coûts d'acheminement et un rebond des cours du marché. Cette modification des tarifs survient après une série de baisses successives et reste inférieure aux niveaux record de janvier.


Une hausse nécessaire pour refléter les coûts

Le prix du gaz naturel pour les ménages français connaîtra une hausse substantielle dès le mois de juillet. Selon Emmanuelle Wargon, présidente de la Commission de régulation de l'Énergie (CRE), cette augmentation résulte à la fois d'un ajustement nécessaire des coûts d'acheminement du gaz et d'un léger rebond des cours du marché. Malgré cette augmentation, elle assure que les prix restent bien en deçà du pic de janvier, avec un tarif moyen du MWh fixé à 129,2 euros TTC, contre 115,7 euros le mois précédent.

« Cela représente 13,50 € de plus qu'en juin par MWh, soit une hausse de + 11,7 % », détaille Emmanuelle Wargon dans une interview au Parisien. La responsable explique que cette augmentation suit une tendance à la baisse observée au cours des derniers mois, un contexte qui tempère la portée de cette hausse.

Cette augmentation s'inscrit dans un contexte plus large de gestion et d'entretien du réseau de distribution de gaz. La CRE, en annonçant cette mesure dès février, visait à équilibrer les coûts de maintenance d'un réseau sollicité par moins de consommateurs, un fait qui augmente mécaniquement la part des frais fixes par consommateur.

Les prix du gaz toujours inférieurs au niveau de janvier

« Cette part qui pèse pour un petit tiers de la facture augmente un peu puisqu'on répartit des coûts en hausse sur une consommation en baisse », explique Emmanuelle Wargon. En effet, la baisse générale de la consommation de gaz, combinée à une diminution du nombre d’abonnés, exige une redistribution plus onéreuse des coûts fixes associés à l'acheminement.

La CRE continue de publier mensuellement son « prix repère de vente de gaz naturel » pour orienter les consommateurs dans leurs choix de fournisseurs. Ce prix de référence est proposé à titre indicatif, les fournisseurs étant libres de répercuter cette hausse selon leur politique tarifaire. Toutefois, le Médiateur de l'énergie souligne que la hausse affectera la grande majorité des quelque 10 millions d'abonnés résidentiels raccordés au réseau de distribution de gaz GRDF.

La facture annuelle moyenne pour les clients résidentiels ayant une offre de gaz à prix variable s'élèverait à 1.184 euros, contre 1.060 euros en juin et 1.227 euros en janvier. Malgré la hausse, le régulateur insiste sur le fait que les tarifs actuels demeurent inférieurs de 4,7 EUR/MWh TTC au prix moyen du 1er janvier 2024, soit une baisse de 3,5%. Ces informations sont essentielles pour les consommateurs cherchant à optimiser leur budget énergétique dans un marché fluctuant.



Tags : gaz

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook