Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Forte hausse des tarifs réglementés du gaz le 1er octobre





Le 29 Septembre 2020, par Olivier Sancerre

Les tarifs réglementés du gaz vont augmenter une fois encore le 1er octobre, selon la Commission de régulation de l'énergie. La hausse va s'établir en moyenne à 4,7%.


Nouvelle hausse après celle du 1er septembre

Mauvaise nouvelle pour les consommateurs toujours abonnés aux tarifs réglementés du gaz fournis par Engie et quelques fournisseurs locaux. Ils vont en effet augmenter de manière assez importante à partir du 1er octobre, de 4,7%. Cette augmentation est de 1,2% pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,6% pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 4,9% pour les foyers qui se chauffent au gaz. Une évolution significative, sachant que le 1er septembre, ces mêmes tarifs avaient augmenté de 0,6%.

Rappelons qu'un mécanisme de lissage de l'évolution des tarifs réglementés de vente de gaz naturel entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021 avait été mis en place, pour limiter les hausses tarifaires qui pourraient intervenir au dernier trimestre. Pour déterminer l'évolution du prix du gaz, la Commission de régulation de l'énergie s'appuie sur les coûts d’approvisionnement en gaz naturel, qui représentent 58% des tarifs, ainsi que sur les coûts de transport, ceux de distribution, ainsi que l'évolution des prix du pétrole.

La fin programmée des tarifs réglementés

Il faut savoir que les tarifs réglementés sont en passe de disparaître pour laisser toute la place aux offres du marché. Les clients non résidentiels consommant plus de 30.000 kWh de gaz naturel par an n'y ont plus accès depuis le 31 décembre 2015. Pour les clients non résidentiels, comme les professionnels, les associations ou encore les copropriétés qui consomment moins de 30.000 kWh, les tarifs vont disparaitre le 1er décembre 2020.

Enfin, les clients résidentiels ne pourront plus profiter des tarifs réglementés à compter du 1er juillet 2023. Cela laisse un peu de temps pour regarder les offres sur le marché concurrentiel, afin d'en anticiper la suppression. Il est d'ores et déjà possible de souscrire à une offre de marché.



Tags : gaz

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare













Rss
Twitter
Facebook