Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Forte mobilisation contre le projet de loi El Khomri





Le 31 Mars 2016, par

Le projet de loi El Khomri sur la réforme du code du travail passera-t-elle le printemps ? Rien n'est moins sûr. La mobilisation dans la rue n'a pas faibli, en cette nouvelle journée de manifestation contre le texte.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin

Les syndicats CGT et FO ont estimé que la mobilisation de ce jeudi 31 mars avait poussé 1,2 million de manifestants dans les rues partout en France. Un chiffre qui paraît très important, en comparaison de la précédente mobilisation du 9 mars dernier. À l'époque, les syndicats avaient annoncé entre 400 000 et 500 000 manifestants, contre 224 000 pour la police.

Quoi qu'il en soit, cette mobilisation marque une nouvelle étape dans le bras de fer qui oppose les syndicats au gouvernement. Après le 9 mars, l'exécutif s'était plié à l'exercice des négociations et surtout, le Premier ministre avait accepté de revoir plusieurs dispositions sur le plafonnement des indemnités prud'homales (supprimé). Qu'en ira-t-il aujourd'hui alors que le mouvement a, semble-il, pris encore plus d'ampleur ?

Sentant le vent tourner, les principaux syndicats appellent à faire pression sur le gouvernement. Plusieurs autres journées de mobilisation sont prévues pour faire plier le gouvernement, à commencer par le 5 avril ; l'objectif reste toujours le retrait complet du texte. Il n'est pas interdit de penser que cela pourrait bien arriver.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : loi travail

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook