Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Forte poussée des véhicules électriques et hybrides en 2020





Le 5 Février 2021, par Olivier Sancerre

Les constructeurs automobiles multiplient les engagements et les annonces pour étoffer leurs catalogues de véhicules électriques, pour une bonne raison : ce type de voitures, ainsi que les hybrides rechargeables, ont connu une belle année 2020.


Engouement pour l'électrique

C'est la seule bonne nouvelle pour l'industrie automobile l'an dernier. Alors que les ventes ont été amputées d'un quart en raison de l'impact de la crise sanitaire, celles de voitures électriques et hybrides rechargeables et non rechargeables ont connu une forte progression, avec 538.772 électriques et 507.059 hybrides rechargeables. Le quatrième trimestre a été particulièrement fructueux pour ce type de motorisation.

Sur les trois derniers mois de l'année, les modèles électriques ont ainsi enregistré une progression de quasiment 217 % d'une année sur l'autre, avec 248.000 exemplaires vendus, selon l'Association des constructeurs européens (ACEA). Les hybrides rechargeables ont fait mieux avec une hausse de 331 %, à 227.000 unités. Les ventes de modèles hybrides non rechargeables ont atteint une croissance de 104,7 % (435.000 exemplaires), tandis que les véhicules roulant avec d'autres énergies comme le GPL, l'E85 ou encore le gaz naturel ont enregistré une progression de 19,6 % (70.000 unités, surtout en Italie).

L'essence, carburant préféré des Européens

L'ACEA relève qu'au quatrième trimestre, les ventes de voitures électriques et hybrides (rechargeables et non rechargeables) ont même été supérieures à celles du diesel, avec un total de 900.000 unités. C'est une des conséquences des mesures mises en place par les gouvernements pour soutenir l'industrie auto, qui flèchent les consommateurs vers ces nouveaux véhicules moins polluants.

Sur l'ensemble de l'année, l'essence reste la motorisation de prédilection des automobilistes européens avec 47 % du marché des voitures individuelles, suivi du diesel avec 28 %. Les hybrides représentent 11,9 % du marché, les électriques et hybrides rechargeables 10,5 % et les autres énergies 2,1 %. Dit autrement, une voiture sur dix vendue l'an denier en Europe était un véhicule électrique ou hybride rechargeable. Les principaux marchés européens pour les voitures électriques sont l'Allemagne, l'Italie et la France.



Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook