Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

France Télévisions : les gros salaires des dirigeants





Le 31 Octobre 2016, par

France Télévisions fait face à un barrage de critiques ces derniers jours. Après un rapport de la Cour des comptes qui juge la gestion du groupe d’audiovisuel public pas suffisamment rigoureuse, on en apprend plus sur le niveau des rémunérations des dirigeants de l’entreprise.


C’est BFMTV qui dévoile le pot aux roses des rémunérations élevées qui se pratiquent au sein non seulement de la direction de France Télévisions, mais aussi au niveau des cadres. L’exemple le plus saisissant est celui de Delphine Ernotte, PDG du groupe. Son salaire fixe est de 322 000 euros brut par an, auquel s’ajoute un bonus variable qui peut se monter à 78 000 euros. En tout, elle est donc susceptible de toucher une rémunération de 400 000 euros.

Patrick de Carolis, ancien PDG de la société, touchait lui 100 000 euros de mois par an ; en revanche, la rémunération de Delphine Ernotte est similaire à celle de Rémy Pfimlin, son prédécesseur direct. Pour sa défense, la patronne actuelle met en avant le fait que son salaire était deux fois plus élevée quand elle travaillait à la direction d’Orange. Elle n’est cependant pas la seule à toucher des salaires confortables (du point de vue d’un groupe public).

Ainsi, 191 salariés de France Télévisions reçoivent plus de 120 000 euros bruts par an, d’après des chiffres de la Cour des comptes. 547 d’entre eux seraient rémunérés au delà des 96 000 euros. De 2009 à 2013, le nombre de CDI temps plein touchant plus de 70 000 euros a littéralement explosé de 57% : ils étaient 1 415 salariés de cette catégorie l’an dernier, sur un effectif de 9 932 emplois.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook