Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

France : la Commission européenne prévoit un nouveau dérapage du déficit





Le 4 Novembre 2014, par

La France, mauvais élève de la zone euro. Alors que la place était disputée avec l’Italie, il semblerait que la palme revienne cette fois-ci à l’Hexagone. La Commission européenne a annoncé mardi un nouveau dérapage du déficit français en 2015, et 2016.


@Shutter
@Shutter

L’objectif des 3 % semble finalement chimérique, à l’image de l’inversion de la courbe du chômage. La Commission européenne a annoncé mardi 4 novembre un nouveau dérapage du déficit public de la France, en 2015 et 2016, à 4,7 % du PIB au lieu des 3 % promis par le gouvernement de Manuel Valls. 

 

Bruxelles ne croit donc pas aux promesses de l’exécutif français. Le dérapage du déficit est inévitable pour la Commission européenne. Ce déficit devrait atteindre 4,5 % du PIB en 2015, et 4,7 % en 2016. Une estimation grave qui montre, qu’à défaut de stabiliser le déficit, le gouvernement ne ferait en fait que l’aggraver ! Dans un tel cas, le déficit français serait alors le plus important de toute l’Union européenne.

 

Le pessimisme de la Commission européenne s’explique enfin par ses estimations de croissance pour l’Hexagone. Bruxelles va encore une fois à l’encontre des prévisions gouvernementales en estimant la croissance à 0,3 % en 2014, 0,7 % en 2015, 1,5 % en 2016, contre 0,4 %, 1 % et 1,9 % pour le gouvernement…



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook