Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

France : une croissance nulle pour le deuxième trimestre





Le 14 Août 2015, par

Le bilan économique de la France au deuxième trimestre est moins bon qu’espéré. Les chiffres préliminaires de l’INSEE annoncent en effet que le PIB a stagné alors que les économistes attendaient une croissance de +0,2%.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
L’INSEE n’avait pas de très bonnes nouvelles à annoncer concernant l’état de l’économie en France au second trimestre. C’est l’investissement en biens d’équipements qui plombe la croissance, cet indicateur ayant trébuché de -0,3%. La consommation des ménages, véritable moteur économique du pays, est elle en légère croissance de +0,1%, alors qu’elle se montait à +0,9% au premier trimestre. 

Pour le huitième trimestre consécutif, le secteur de la construction est en recul avec une baisse de -1,3%. En revanche, le commerce extérieur, qui bénéficie de la basse de l’euro face au dollar, affiche une croissance de 0,3%. Tout cela aurait dû porter la hausse du PIB à +0,4%, mais voilà : le déstockage a coûté cher, soit… 0,4 points de PIB. Résultat nul au final, donc.

Du côté de l’Allemagne, la croissance a été de +0,4% au deuxième trimestre, un bon chiffre sur le papier, mais les estimations étaient de +0,5%. La Grande-Bretagne, toujours en grande forme, avait annoncé une hausse de +0,7%. L’acquis de croissance pour la France est de +0,8% pour 2015.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement