Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

François Hollande : une émission pour renverser la vapeur





Le 6 Novembre 2014, par

François Hollande a une montagne à gravir durant son émission de télévision de TF1 (retransmise en direct sur RTL) de ce jeudi 6 novembre : celle de l'impopularité. À mi mandat, l'action du président de la République est sévèrement jugé par les Français.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
D'après un sondage BVA pour L'Obs, 87% des Français ont un avis négatif sur l'action de François Hollande à mi mandat. 55% ont même un avis « très négatif ». 13% seulement ont un avis positif sur le bilan du président de la République, mais les résultats par catégorie sont très mauvais : l'éducation est à peu près le seul domaine où la perception de l'action du chef de l'État est le moins mal perçu… mais avec seulement 27% de satisfaction.

C'est sur la lutte contre le chômage que le président de la République écope le plus : 92% estiment que sa politique dans ce domaine est mauvaise. Il faut dire que le chômage n'a cessé d'augmenter, pour atteindre les 3,4 millions de chômeurs en septembre.

Pire encore pour celui qui a bâti une partie de son action en blâmant les politiques de son prédécesseur : 52% des sondés estiment que Nicolas Sarkozy aurait fait mieux que l'actuel locataire de l'Élysée. Pour 81% des Français, François Hollande ne pourra pas redresser la barre d'ici 2017; la perspective de retrouver un candidat Hollande pour la prochaine élection présidentielle s'amenuit de plus en plus pour 52% des sondés.

Manuel Valls recueille 46% des suffrages pour devenir le candidat socialiste à la prochaine élection, contre 25% pour Martine Aubry et 20% pour Arnaud Montebourg.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook