Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

François Hollande va demander conseil à Peter Hartz, déjà conseiller de Schröder





Le 28 Janvier 2014, par

L’inversion de la courbe du chômage n’aura pas eu lieu et le gouvernement décide de prendre des mesures pour pallier la situation. En l’occurrence, François Hollande va demander conseil à l’ancien conseiller du chancelier allemand Gerhard Schröder, Peter Hartz, à en croire le journal régional de l’Etat de la Sarre, le Saarbrücker Zeitung, qui dévoile l’information.


François Hollande va demander conseil à Peter Hartz, déjà conseiller de Schröder
Mais ce ne serait pas qu’une rumeur. Le Saarbrücker Zeitung dévoile que le futur conseiller de François Hollande aurait même déjà franchit le seuil de l’Elysée. Mais la teneur de cet entretien privé avec le Président de la République française n’aurait pas été dévoilée par M. Hartz

Mais cette annonce montre un véritable tournant dans la politique de François Hollande qui fait suite et s’aligne avec son annonce officielle de social-démocrate lors de la dernière conférence de presse. Car Peter Hartz est un grand social-démocrate allemand qui a manœuvré lors des grandes réformes du chancelier Gerard Schröder.

Le travail de Peter Hartz a été salué par de nombreux spécialistes de l’économie et, d’un avis commun, ce seraient ces réformes menées par Gerard Schröder et Peter Hartz, appelées « L’Agenda 2010 » qui auraient permis à l’Allemagne de rester la puissance industrielle compétitive qu’elle est aujourd’hui. Une puissance que lui envient nombre de pays de l’Union Européenne parmi lesquels la France.

Parmi les lois promulguées sous l’impulsion de Peter Hartz, on trouve, par exemple, l’obligation pour les chômeurs d’accepter un emploi même si la rémunération est en dessous des indemnités chômage, la réduction des indemnités à 12 mois maximum ou encore la création d’emplois précaires mais exonérés de taxes.

Peter Hartz, qui a également été l’ancien directeur des ressources humaines de Volkswagen, pourrait donc permettre une réforme en profondeur du système français, notamment du système de l’assurance-chômage.


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook