Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

François Rebsamen précise la nouvelle souplesse du travail dominical





Le 2 Septembre 2014, par

Le « repos dominical » est un « principe », assure le ministre du Travail François Rebsamen sur i-Télé. Il n'est pas question de généraliser le travail le dimanche, martèle t-il. Même si le gouvernement planche sur une réforme.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Après avoir posé le principe, François Rebsamen n'a donc rien contre des assouplissements du travail dominical. Le ministre du Travail se dit donc favorable à « exceptions, des dérogations à ce principe du repos dominical », dont il faudra tout de même définir les critères, par exemple dans les zones « ultra-touristiques » : « Cela ne me choquerait pas à condition qu’il y ait pour les salariés des compensations et du volontariat ».
 
Le gouvernement souhaite pourtant aller vite sur ce dossier, qui permettrait aux salariés qui le souhaitent de retrouver du pouvoir d'achat. L'exécutif pourrait ainsi procéder par ordonnances, supprimant ainsi de l'équation l'Assemblée et s'évitant des discussions qui s'avèreraient douloureuses avec les frondeurs. Rebsamen déclare que « le véhicule législatif n'est pas arrêté », et surtout que « le débat aura lieu ». Car « le principe n'a pas été arrêté ».
 
Le gouvernement va s'appuyer sur le rapport Bailly, une étude « approuvée dans sa très large majorité, par l’ensemble des partenaires sociaux qui ont eu l’occasion de s’exprimer » sur le dossier. Ce rapport, remis en décembre 2013 au Premier ministre de l'époque Jean-Marc Ayrault, propose d'assouplir les ouvertures le dimanche, en particulier l'augmentation du nombre de dimanches travaillés (ils passeraient de 5 à 12 par an).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook