Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

François Rebsamen veut renforcer le contrôle sur les chômeurs





Le 2 Septembre 2014, par

Interrogé mardi 2 septembre sur iTélé, le ministre du Travail a admis l’échec du gouvernement en matière de lutte contre le chômage, et a appelé Pôle Emploi à renforcer ses contrôles sur les chômeurs pour vérifier qu’ils recherchent tous bien un travail.


@Shutter
@Shutter

C’est désormais admis. Le gouvernement s’est planté sur la question du chômage. Interrogé ce mardi sur iTélé, François Rebsamen a en effet admis l’échec de l’équipe au pouvoir sur la question depuis le début du quinquennat. Le ministre du Travail en a toutefois profité pour aborder une question connexe.

 

A savoir la recherche d’emploi et les contrôles effectués par l’administration en question. François Rebsamen a en effet demandé à Pôle Emploi de renforcer ses contrôles sur les chômeurs, pour vérifier si tous recherchaient bien un emploi. « Être chômeur au sens du bureau international du travail, c’est rechercher un emploi » a-t-il précisé.

 

Le ministre a également mis en avant le paradoxe que 350 000 emplois ne trouvent pas preneurs en France. Et cela malgré les 3,4 millions de chômeurs officiels, en catégorie A, comptabilisés par l’Insee et Pôle Emploi. François Rebsamen veut donc durcir le ton, et renforcer les contrôles. « Il n’est pas possible, dans un pays qui est en difficulté, qui veut se redresser, qui porte le travail, d’avoir des gens qui ne cherchent pas d’emploi » a-t-il ajouté.

 

Une mission de contrôle qui implique « un état d’esprit différent, des convocations et des vérifications. Sinon on est radié » a mis en garde François Rebsamen. A noter que les fraudes à Pôle Emploi sont en augmentation. Elles représentaient 100 millions d’euros en 2013, contre 76 millions en 2012. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook