Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Fréquences 700 MHz : les opérateurs au rendez-vous





Le 29 Septembre 2015, par

Les enchères pour les « fréquences en or » vont pouvoir débuter. Les quatre opérateurs de téléphonie mobile ont en effet déposé leur dossier de candidature pour participer aux enchères organisées par l'Arcep.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Le gendarme du marché des télécoms en France va lancer en novembre le processus d'attribution de ces fameuses fréquences en or, qui sont en fait des bandes de fréquences 700 MHz délaissées par la télévision. Celles-ci ont pour particularité de laisser passer les ondes cellulaires en profondeur à l'intérieur des bâtiments : un argument de poids pour des opérateurs qui souhaitent plus que jamais améliorer leurs réseaux et recruter de nouveaux clients.

L'État, propriétaire de ces fréquences radio, a tout intérêt à faire jouer la concurrence entre Orange, Numericable-SFR, Free Mobile et Bouygues Telecom, afin de récupérer le maximum d'argent de la procédure d'enchères. Pour ce faire, l'Arcep a échafaudé un mécanisme qui va pousser les opérateurs à ouvrir largement leur compte en banque. 

Ainsi, la procédure telle qu'elle a été définie devrait permettre à l'État de récupérer au moins 2,5 milliards d'euros pour les six lots mis en vente. La somme a d'ores et déjà été inscrite au budget de la Défense, dans le cadre de la révision de la loi de programmation militaire.

Après après payé leur dû, les opérateurs n'en auront pas terminé avec les obligations : des conditions ont été mises en place pour les obliger à couvrir les « trains du quotidien ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : arcep

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook