Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Frontières fermées : les nouvelles règles





Le 1 Février 2021, par Paolo Garoscio

Samedi 30 janvier 2021, à la suite du Conseil de Défense sanitaire qui s’est tenu à l’Élysée, Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures visant à limiter la pandémie de Covid-19. Parmi celles-ci, des limitations importantes concernant les voyages ont été adoptées, et sont entrées en vigueur le 31 janvier 2021.


Les frontières extérieures de l’UE quasiment fermées

Pixabay/MabelAmber
Pixabay/MabelAmber
La plus radicale des mesures annoncées par Jean Castex est sans aucun doute celle concernant les frontières externes de l’espace européen (Union européenne, Andorre, Islande, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Saint-Marin, Saint-Siège et Suisse) : les frontières y sont quasiment fermées.

Comme l’explique le site France Diplomatie, à la suite de la publication du décret, les voyages vers des pays hors espace européen ne seront autorisés que si un motif impérieux est justifié. De même, les entrées en France depuis un pays hors espace européen ne sont autorisées qu’en cas de motif impérieux, et sous réserve d’un test Covid négatif réalisé dans les 72 heures précédant l’embarquement et avec une obligation d’une quarantaine de 7 jours, y compris pour les ressortissants français de retour dans l’Hexagone.

Les voyages dans l’espace européen fortement limités

Le décret fixe également des restrictions pour les voyages au sein de l’espace européen, ce qui risque de changer les plans de nombreux Français, surtout avant les vacances de février.

Ainsi, et ce depuis le 31 janvier 2021 jusqu’à une date encore à définir, l’entrée sur le territoire français par n’importe quel moyen de transport en provenance d’un pays européen est soumis à l’obligation de présenter un test Covid-19 négatif réalisé sous 72 heures, et ce pour toute personne âgée de 11 ans ou plus.

Des dérogations existent, toutefois : les travailleurs routiers et les travailleurs frontaliers ne sont pas soumis à ces obligations. De même, les habitants des « bassins frontaliers » peuvent se rendre dans le pays voisin à condition de rester à l’intérieur d’un périmètre de 30 kilomètres autour de leur domicile et pour des déplacements de moins de 24 heures.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook