Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

GE : plus de mille suppressions de postes en France





Le 29 Mai 2019, par François Lapierre

La mauvaise nouvelle est tombée ce mardi : le groupe américain General Electric a annoncé la suppression de plus de mille postes en France, la plupart concentré sur le site de Belfort.


General Electric a acquis début 2015 la branche Énergie d’Alstom, dans laquelle le site de Belfort occupe une place importante : c’est là que sont fabriquées des turbines à gaz. L’usine emploie 4 000 personnes, dont 1 900 rattachées à l’activité gaz. GE a annoncé ce mardi la suppression de 1 044 postes, la plupart concernant précisément l’entité turbines à gaz de Belfort (le site de Boulogne-Billancourt, dans les fonctions support, est également touché mais dans une moindre mesure). Le groupe a présenté son projet « d’évolution de l’organisation de ses activités gaz et fonctions support » aux instances représentatives du personnel.

Plusieurs élus locaux sont montés au créneau pour dénoncer la suppression de plus de la moitié des effectifs de l’activité gaz et, plus globalement, l’impact de cette décision sur la filière énergie en France. L’annonce, faite juste après les élections européennes, relancent aussi la controverse autour de la vente de la division Énergie d’Alstom. À l’époque, c’était Emmanuel Macron, alors ministre de l’Économie, qui avait géré le dossier et attribué l’activité à General Electric.

Pour emporter le morceau, GE avait notamment promis la création de mille emplois. C’est plutôt l’inverse qui se passe. Le chef de l’État a fait savoir depuis Bruxelles que le gouvernement se montrera « extrêmement vigilant » sur le respect des engagements de l’entreprise. Aux élus locaux, il avait envoyé un courrier début mai expliquant que si Belfort présentait des atouts, le contexte économique était difficile et qu’il fallait envisager une reconversion du site, par exemple dans les secteurs de l’aéronautique ou de l’hydrogène.



Tags : ge

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook